Mes Motsdoubs

Ce blog prend le relai de mes 2 autres blogs :

Bricoler, jardiner avec passion, cuisiner avec amour, m'occuper de ma maison, réaliser de jolies tables, lire, faire des exercices d'écriture, photographier, bloguer et facebooker, initier mes petits enfants à la peinture et à plein d'autres choses, nager et bouger autant que mon corps me le permet...quoi c'est ça être retraitée vous êtes sûre, je pensais que c'était mon troisième métier!!!
A noter, qu'en entrant votre adresse mail en haut à droite de mes blogs vous pouvez être averti par un mail à chaque nouvel article

vendredi 12 décembre 2014

les notes à l'école, ce que j’en pense,



Quand j’étais élève si les notes de dictées avaient pu être supprimées qu’est ce que cela m’aurait arrangé, je crois que j’ai eu zéro pendant tout ma scolarité (sauf au brevet!), faisant largement baisser ma moyenne générale et mon moral par la même! Donc si certaines notes avaient pu être supprimées et si on avait mis davantage l’accent sur le travail fourni cela m’aurait bien arrangé.

 Les temps ont bien changé depuis ma scolarité dans les années 60, et quoi qu’on en dise malgré les notes et les moyennes, aujourd’hui les profs passent parfois beaucoup de temps à discuter des compétences des élèves avant de prendre une décision ou donner un jugement!
De ce système très figé et très rigoureux que j’ai vécu, je ne garde pas d’excellents souvenirs mais je ne pense pas avoir été traumatisé pour autant.

Mais c’est de mon expérience de prof pendant 18 ans  (en collège) dont je vais parler.

Quelle est l’attitude des élèves par rapport à la note?
C’est un moteur pour une bonne partie, ça c’est indéniable,.
Si par hasard je donnais un travail à la maison, la première remarque était : c’est noté? Si je répondais non, on me rétorquait, alors ça sert à rien. Eh oui pour certains, voir beaucoup d’élèves travailler sans note au bout,  ça n’a pas d’intérêt… le travail est moins approfondi voir bâclé, sauf pour le petit noyau d’élève consciencieux qui ont les parents (qui ont compris) derrière eux.
 Là, je suis curieuse de savoir la stratégie que va mettre en place l’éducation nationale pour créer de la motivation chez tous les élèves?
Une remarque des élèves qui m’a toujours étonnée quand je rendais des copies, ils me demandait toujours si mes copies étaient classées par ordre décroissant, si si ,il y a des profs qui font ça, stigmatiser encore un peu plus celui qui a des difficultés. Je ne le faisais pas parce que j’ai toujours trouvé cela profondément injuste, et j’avais autre chose à faire que de classer des copies. IL y a aussi les profs qui donnent les notes à hautes voix… alors s’il y a des pratiques à supprimer avant de supprimer les notes, ce sont bien celles là.

IL y a des élèves qui travaillent pour la note c’est vrai, la copie à peine rendue, ils recalculent leur moyenne générale pour voir où en est celle-ci et zappent complètement les corrections du contrôle,...(c’est parfois exaspérant, mais il faut reconnaître que ces élèves ne posent en général pas de problèmes de discipline et c’est précieux pour un prof à certain moment de la journée!).
C’est sûr que mettre moins de notes et accorder moins d’importance à la moyenne générale ne serait certainement pas une mauvaise chose.

On dit que les notes vont être remplacées par des compétences, ce n’est pas nouveaux les compétences, elles sont entrées au collège il y a une dizaine d’années, avec il faut le souligner des formulations parfois un peu bizarre. Parfois il y avait deux compétences qui recouvraient la même chose et une partie essentielle du programme n’était pas traduite par une compétence, mais bon j’imagine que tout cela va être revu.

Moi ce qui m’a toujours gêné dans les notes comme dans les compétences, c’est que l’une comme l’autre n’ont pas de valeur quand l’enfant ne comprend pas ce qu’il lit. Exemple, la question dans l’interro, en lisant la question, avec un iota de jugeote et de réflexion vous avez la réponse, eh bien il y a des élèves de 5° ou 4° qui n’arrivent jamais à récupérer ces points qu’on leur donne. Il m’arrivait de noter dans le bulletin scolaire, quand c’était trop flagrant : rencontre des difficultés de lecture et de compréhension.. Alors qu’est qu’il a acquis du programme celui-là s’il ne sait pas lire?… quelles compétences va-t-on pouvoir lui accorder?
 Bon les profs n’auront pas à s’arracher les cheveux en fait vu qu’il n’y aura plus de redoublement.

C’est vrai que les mauvaises notes stigmatisent les élèves et qu’il vaut mieux trouver des solutions pour les aider à s’en sortir, mais dans des classes de 30 élèves, sur un cours de 50 à 55 mn faire de l’enseignement différencié a ses limites… il ne faut pas nous raconter d’histoire, et même si on change la façon d’aborder les choses, la mentalité des profs et des élèves ne changera pas aussi vite! J’enseignais dans une matière où les programmes changeaient entièrement tous les 8 ans environ (je ne vous dis pas le travail que ça représente pendant les vacances d’été! Mais ce n’est pas le sujet!), et bien il y a des profs qui 6 ans après faisaient toujours le  programme précédent… alors je parierais que malgré la suppression des notes il y en a qui continueront à en mettre!...
Le vrai problème est de donner aux élèves curiosité, envie d’apprendre, envie de reproduire, envie de lire, envie de raconter, avoir un esprit critique et ça, ça commence dans la famille dès la naissance..c’est peut être inégalitaire mais c’est comme ça.. Et c’est pas demain que la société changera, je ne suis du reste pas sûre que l’on aille dans le bon sens!

On nous montrera toujours au journal de 20h le super prof qui  arrive à tout faire et tout gérer, c’est sûr il y en aura, et il y aura une majorité qui ferra tout ce qu’il peut, mais je crains que les élèves en difficultés le soit encore un peu plus! Surtout que je ne sens pas une réelle volonté de nos politiques pour mettre à l’honneur l’enseignement technique, qui pourrait redonner de bons ouvriers et techniciens à nos entreprises.

Pour conclure, je crois que l’abandon radical des notes n’est pas une bonne chose (qu’il y en ait moins c’est bien,), que l’introduction des compétences c’est bien , je dis oui à plus d’échanges oraux, oui à plus de travaux où l’informatique à sa place, oui à plus de travaux où les bons peuvent aider ceux en difficulté  mais oui aussi à des classes moins chargées à de vrai moyens et formations pour les profs et surtout oui à des parents acteurs de la scolarité de leurs enfants.. !..... 

3 commentaires:

  1. J'ai beaucoup apprécié ton billet et c'est pas faux ce que tu nous dis!!!

    RépondreSupprimer
  2. ha ces notes... ce qui me fait sourire c'est que comme toi la dictée a toujours été ma bête noire... je me souviens d'un prof qui hurlait en entrant dans la classe "C'est un miracle Lydie n'a pas eu 0 elle a atteint 0.5 !"... Mais je faisais partie des bons élèves dans les autres matières alors les notes ne m'ont jamais stressée... Il faut dire que chez moi le livre était un dieu ! un objet dont on ne pouvait se passer, première dictionnaire à 6 ans :) celui pour les petits avec des dessins... le ministère de l'éducation nationale devrait en offrir à toutes les familles plutôt que de donner des ordinateurs par si par là... Car enseigner l'informatique, pour moi ça doit rester une option, car s'il y a bien une inégalité chez les enfants c'est la possession d'ordinateur... Pour moi le nerf de la guerre avant les notes et autres c'est l'enseignement de la lecture : savoir lire comprendre chaque mot seul et dans son contexte... inutile de savoir compter si tu ne sais pas lire et comprendre le problème de math... Pour la petite anecdote : ma mamie a était institutrice (elle a arrêté en 1976 il me semble) et elle a eu des classes de 40 élèves mélangés du cp au certificat d'étude...

    RépondreSupprimer
  3. La plupart des enfants travaillent pour les notes. Sans points, c'est sûr, la plus grande partie ne travaillerait pas.
    Et nous? Est-ce qu'on travaillerait sans salaire?
    On change tout dans l'enseignement, on va de réforme en réforme et pourtant au point de vue résultats des élèves, ça ne fait qu'empirer!
    Bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...