Mes Motsdoubs

Ce blog prend le relai de mes 2 autres blogs :

Bricoler, jardiner avec passion, cuisiner avec amour, m'occuper de ma maison, réaliser de jolies tables, lire, faire des exercices d'écriture, photographier, bloguer et facebooker, initier mes petits enfants à la peinture et à plein d'autres choses, nager et bouger autant que mon corps me le permet...quoi c'est ça être retraitée vous êtes sûre, je pensais que c'était mon troisième métier!!!
A noter, qu'en entrant votre adresse mail en haut à droite de mes blogs vous pouvez être averti par un mail à chaque nouvel article

lundi 15 septembre 2014

Un lundi parmi tant d’autres : Coin de paradis


On se retrouve pour les lundis chez Zaza et chez Alice

Mon coin de paradis, c’est le village où j’habite.

C’est un petit village qui compte 70 âmes, il est situé dans un petit coin de Franche Comté. IL a été construit au pied de falaises calcaire comme on en voit souvent dans le Jura.
Je suis né dans ce village, à l’époque où l’on naissait encore à la maison. J'y ai passé une enfance harmonieuse, entourée d'une famille aimante, attentive et soucieuse de me voir réussir.

 J’y ai toujours vécu, sauf une douzaines d’années pendant mes études et au début de ma vie professionnelle.
J’ai vécu un an à Toulouse et trois à Paris.  Quand je rentrai du travail que j’avais envie de prendre l’air je n’avais à ma disposition que des rues  embouteillées, pleines de pollution sans la moindre verdure. Je me suis sauvée de Paris.
Ensuite j’ai vécu deux ans à Montbéliard, une austère petite bourgade protestante qui vivait à l’heure Peugeot où il était bien difficile de rencontrer quiconque en dehors du travail. 

Alors je n’ai eu de cesse que de me trouver un coin de campagne pour y recharger mes batteries. Mes parents m’ont donné un bout de terrain dans notre village, un verger, sans voisins avec le ruisseau au bas de la propriété.
J’y ai construit ma maison, depuis 35 ans j’y vis heureuse.
Quand j’ouvre mes fenêtres le matin j’ai d’emblée ma dose de verdure et mes collines.  Elles font partie de moi Je n’aime pas les pays plats. 

Lorsque je pars quelques jours j’ai toujours l’impression qu’il me manque quelque chose et à la fois d’avoir manqué quelque chose.
Ce ne sont pas les gens qui me manquent, mais le relief, la forêt, le ruisseau, le lavoir, le château, les fontaines, les maisons, l’implantation de celles-ci et peut être tous les souvenirs qui y sont ancrés .
Ici j’ai une impression de plénitude de stabilité. En un mot je me sens bien. 

Avec les années le village est devenu beau. Jusque dans les années 70, traverser à pied le village ressemblait au parcours du combattant au milieu des bouses de vaches. Aujourd’hui il est bien fleuri et la plupart ont fait de gros effort pour le rendre propre et attrayant.

Le ville ne m’a plus jamais manqué, la plupart de mes courses je les fait par internet. Et la culture pensent certains, je suis né et ai vécu loin des musées et des cinémas, mais j’ai toujours lu, j’ai voyagé, j’ai beaucoup étudié, dans ce domaine je n’ai jamais eu le moindre complexe. Aujourd’hui j’ai mon abonnement de théâtre à Vesoul.

J'aime ma maison, mon jardin, son écrin de verdure, tout ici me colle à la peau, en un mot je ne me verrai pas habiter ailleurs! 


8 commentaires:

  1. Chacun son truc comme tu le dis car moi juste la campagne (même si je la trouve belle) ça me déprime ;)
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  2. la photo a un petit air de paradis !! je comprends que tu y sois bien !! bonne semaine !!!

    RépondreSupprimer
  3. hO la la mais ça ressemble au paradis chez toi
    J'aime beaucoup la manière dont tu décris ta vie, avec beaucoup de sérénité et de bien être!
    c'est un coin de France que je ne connais pas mais que j'adorerais découvrir

    RépondreSupprimer
  4. Je suis née à Montbéliard, j'en ai peu de souvenirs car j'en suis partie à l'âge de 3 ans et n'y retourne que très très rarement (je vais plutôt à Besançon). Mais une chose est sûre : moi aussi j'aime la vie à la campagne ! Depuis que j'ai quitté Lyon, je me plais à vivre dans mes petits trous paumés comme le disent mes amies :)

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Geneviève ! que ton billet me touche ! A l'heure où règne une morosité ambiante cela fait du bien de lire le récit d'une vie heureuse. Ma vie fut fort différente de la tienne mais je l'aime aussi et j'y suis bien. Ton jardin respire la sérénité, il est mature, le mien est jeune (moi un peu moins éclat de rire!) c'est ça qui fait le plaisir de la vie : la diversité des parcours. Le tout est de cultiver la joie de vivre, la tolérance et la bienveillance. Je t'embrasse Geneviève.

    RépondreSupprimer
  6. Voilà chère Geneviève une déclaration d'amour à ton coin de terre auquel tu es attachée. Je crois que l'on a tous plus ou moins un endroit qui nous fait vibrer, dans lequel on se sent bien. Moi c'est le Quercy et quand j'arrive à un certain endroit de la route qui me mène chez moi, soudain mon cœur est plus léger, la lumière me semble différente : je suis chez moi ! Toi c'est ici dans ce tout petit village et dans ton jardin que tu as façonné à ton image, à ton goût : je comprends très bien cet attachement. Bisous et belle journée à toi.

    RépondreSupprimer
  7. Je comprends ton attachement à cet endroit que tu as toujours connu.
    J'ai quitté mon village natal à l'âge de 11 ans mais je suis toujours heureuse d'y retourner.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, je découvre ton blog avec plaisir. En effet, tu dois être bien dans ton village. J'aime bien ta photo :)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...