Mes Motsdoubs

Ce blog prend le relai de mes 2 autres blogs :

Bricoler, jardiner avec passion, cuisiner avec amour, m'occuper de ma maison, réaliser de jolies tables, lire, faire des exercices d'écriture, photographier, bloguer et facebooker, initier mes petits enfants à la peinture et à plein d'autres choses, nager et bouger autant que mon corps me le permet...quoi c'est ça être retraitée vous êtes sûre, je pensais que c'était mon troisième métier!!!
A noter, qu'en entrant votre adresse mail en haut à droite de mes blogs vous pouvez être averti par un mail à chaque nouvel article

dimanche 29 juin 2014

Depuis que mon manuscrit s'est inscrit à un club de remise en forme....



Depuis que mon manuscrit s’est inscrit à un club de remise en forme, je ne le reconnais plus !
Lui qui s’empiffrait de mots, de phrases toutes plus longues que les autres commença à changer après quelques séances.
Oh le choc avait été dur lorsqu’il était arrivé au centre. Certes personne  n’avait prononcé le moindre mot, mais une dizaine de paire d’yeux l’avaient fixé. Il avait compris, c’était lui le plus gros, enfin il n’était même plus gros, il était obèse !
" Le travail sera long et parfois pénible" avait dit le coach, "ce sera dur, mais il ne faut pas vous décourager, vous verrez, vous y arriverez ! " Le discours avait continué encore un moment, puis on était passé aux exercices.

Il avait du mal à se mouvoir, il était deux à trois fois plus épais que les autres. Il n’avait plus le choix,  s’il voulait exister il devait absolument suivre cette cure. Les autres étaient venus vers lui, l’avaient encouragé, il se sentit un peu mieux, en tous les cas prêt à aborder le premier atelier que l’animateur avait appelé : "la piscine à mots".
"Vous allez observer toutes vos phrases, si celles-ci font plus de deux lignes, il va vous falloir éjecter tous les mots inutiles. Le constat fut rapidement accablant ! Ses phrases regorgeaient d’adjectifs, de synonymes de synonymes, de figures de style…Il eut soudain l’impression de contenir tous les mots du dictionnaire. Oui c’est cela, il était devenu un dictionnaire, du reste il se voyait souvent traité de "gros Dico" ,  la pire des insultes pour un livre !
Au fur et à mesure qu’il écourtait ses phrases, quelques pages disparurent et il se sentit plus léger. Lors d’une séance, alors qu’il avait été particulièrement assidu, la soirée durant il vomit métaphores, hyperboles et autres litotes ! Il dut garder la chambre quelques jours !

L’exercice suivant se nommait le détecteur de répétitions et de clichés ! Il devait rentrer dans une machine, qui tournait ses pages à vive allure et faisait apparaître en fluo dans le texte tous les mots qui se répétaient trop souvent. L’analyse terminée, le verdict fut accablant ! Il lui restait à trouver la bonne solution, qui souvent consistait à carrément éliminer des phrases entières ! Il y passa plusieurs semaines, mais le résultat ne se fit pas attendre, il mincit à vue d’oeil !

Il y eut le passage obligé par la cabine des registres. Là il fallut qu’il abandonne ses registres guimauve et blabla dont il était si friand et qui l’avait, dès le départ beaucoup fait grossir !
Il enchaîna par les séances de diététique qui ne le réjouissaient guère, se priver n’était pas dans ses habitudes! Il dut carrément supprimer des personnages qui n’apportaient rien à l’histoire si ce n’est l’alourdissait et la faisait traîner en longueur. 

Il avait perdu la moitié de son poids, il respirait mieux, le coach  put lui proposer des séances de "circuit training". Là il devait s’entrainer à aller droit au but. "Regarde ici" lui dit-il, "pour parler de sa main fine et élégante, tu nous décris le ciel, les arbres, l’oiseau qui chante, et j’en passe ! " il lui fit alors  enchainer les exercices : "aller à l’essentiel" et "ne pas se perdre dans les descriptions".

"Si tu vas jusqu’au bout, tu seras prêt à être publié ! " Il n’en crut pas ses oreilles, son rêve allait-il devenir réalité ?....il se mit de suite au travail.
Les dernières séances se profilaient, aujourd’hui il était mince. Une entrevue relooking était prévue. Christina était venue spécialement de Paris. "Mais mon CHERIIIIII…." lui dit-elle, "tu as vu la police que tu as choisie, et l’interlignage,…mais ça ne va paaaaaas ! …tiens si tu essayais ceci ou cela, qu’en penses-tu ? "…

Le stage venait de se terminer, cette fois  il était élégant, il n’avait plus honte de passer de main en main…. il se sentit enfin bien dans ses pages. A la fois fier et serein, il était prêt à partir chez l’éditeur et à affronter l’avenir !

d'après un exercice d'écriture de Pascal Perrat du blog entre2lettres

5 commentaires:

  1. Mais dans cette cure d'amaigrissement, n'a t-il pas perdu son âme ?
    Bravo Geneviève, je pense que ce n'était pas facile d'écrire sur ce thème !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Superbe texte.
    Mais terrible blogosphère : elle donne envie d'avoir toutes les plantes qu'on admire chez les autres, de faire tous les ouvrages et aussi de participer à des ateliers d'écriture. J'ai connu cette expérience il y a 10 ans, c'était super. On constate que chacun a son style, et personne ne juge.

    RépondreSupprimer
  3. Superbe exercice de style : chapeau bas !!!

    RépondreSupprimer
  4. Bravo ! Moi qui croyais lire une histoire vraie et qui m'inquiétais comme Sylvaine plus haut que ton roman ne perde son âme ( j'en étais même à te plaindre)...

    RépondreSupprimer
  5. voilà qui illustre bien la difficulté d'écrire sans lieux communs, métaphores inutiles, lourdeur de style etc....en tout cas écrit fort intéressant. Bravo Geneviève.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...