Mes Motsdoubs

Ce blog prend le relai de mes 2 autres blogs :

Bricoler, jardiner avec passion, cuisiner avec amour, m'occuper de ma maison, réaliser de jolies tables, lire, faire des exercices d'écriture, photographier, bloguer et facebooker, initier mes petits enfants à la peinture et à plein d'autres choses, nager et bouger autant que mon corps me le permet...quoi c'est ça être retraitée vous êtes sûre, je pensais que c'était mon troisième métier!!!
A noter, qu'en entrant votre adresse mail en haut à droite de mes blogs vous pouvez être averti par un mail à chaque nouvel article

jeudi 17 avril 2014

Partir avec ses souvenirs...



Dans quelques mois nous aurons peut être quittés notre maison.
Au début de nos projets j’oscillais entre euphorie et tristesse. Un jour complètement emportée par ces nouvelles perspectives, et le lendemain, en ouvrant une porte, en entrant dans une pièce, j’en avais les larmes aux yeux, en me disant tu vas quitter tout cela, ce n’est pas possible.

Et puis ce deuxième état s’est estompé, les projets et les préparatifs remplissant mes pensées et mes journées, je n’ai plus trop le temps de m’attarder sur le côté  matériel de cette prochaine séparation.

Cependant depuis quelque temps je m’entraîne à me dire que je vais, que je dois partir, uniquement avec mes souvenirs, mais que je dois surtout partir sans aucun  regret ni espoir quelconque quant à la suite.

Je veux  :
ne garder en moi que les bons souvenirs de ces 33ans passés dans cette maison (j’ai de la chance, ils sont essentiellement bons!), vaste programme, qui va me remplir la tête et peut être me faire oublier le reste, le mauvais côté de la chose. Cela me rendra peut être nostalgique, mais de toute façon j’y serai et c'est normal, bien que je me sois déjà beaucoup projetée dans notre future maison et mon futur jardin et que je me réjouisse chaque jour de la décision que nous avons prise!. 

Je veux :
garder tous les souvenirs de notre vie de famille, avec nos enfants, nos parents. Les soirées entre amis, au bord de la piscine, les repas sous le pommier ancestral, les soirées devant la cuisine d’été de mon mari avec les pizzas de toutes sortes sortant du four à  bois. Les après-midis au soleil à lézarder, avec en bruit de fond le clapotis du ruisseau ou le bruit de la cascade voisine.

Je veux :
garder les souvenirs  du potager qui nous a régalé de ses framboises, de ses asperges vertes de ses délicieuses salades, de ses haricots verts ...et j’en passe. ... de mes arbres fruitiers qui nous donnaient 150kg de pommes chaque année et des noix à gogo.

Je veux :
garder les souvenirs de ces Noëls dans la véranda, autour du feu de cheminée, de ma cuisine si pratique, de mon bureau dans lequel j’ai passé tant d’heures à préparer des cours, de ma chambre baignée de soleil le matin, de mon salon et son coin cosy.

Je veux : 
garder les souvenirs de chaque massif de mon jardin, de chaque plante que j’ai choisie et mise là et pas ailleurs, des  floraisons qui accompagnent chaque saison, de mon grand paulovnia qui intrigue tant de personnes et dont nos apprécions tellement l’ombre en été.

Je n’attends rien de mes successeurs, comment entretiendront-ils la maison, et surtout le jardin, que  lui on le verra immanquablement. Sera-t-il transformé en friche, les vivaces et  arbustes disparaîtront-ils dans les mauvaises herbes, tout sera-t-il arraché un jour,  mes fruits abandonnés aux oiseaux et campagnols l’hiver durant, mes arbres seront-ils sauvagement tronçonnés?.

Si cela doit arriver, je veux rester insensible, je n’espère ni n’attend rien après mon départ, car je serai partie avec de nombreuses plantes de mon jardin certes, mais surtout avec mes souvenirs, les souvenirs de mon coin de paradis et ça personne ne peut me les prendre ni les abimer!


9 commentaires:

  1. Le départ... garder le bon sans pour autant regretter... je n'ai jamais vécu aussi longtemps au même endroit mais je comprends que cela soit difficile, quand on aime un endroit c'est un bout de soit dont on se sépare. Il faut beaucoup se projeter dans le nouveau c'est la seule solution !
    Pour le jardin ce que feront les prochains propriétaires ne te plaira, même si c'est bien. Alors un conseil, dit toi que ce sera leur jardin plus du tout le tien ! quand je quitterai cagouille's garden je ferai en sorte de ne plus jamais y revenir.
    Bon courage pour la suite !

    RépondreSupprimer
  2. Que d'émotion dans ton article, et je te comprends parfaitement.
    Mais je suis certaine que ce changement est le début d'une belle histoire, d'un nouveau jardin, de jolis projets et d'autres moments de bonheur dans ton nouveau paradis.
    Bon courage Geneviève et gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. Tu as pris de bonnes résolutions et écris un très joli texte, Geneviève. Bonne soirée et bisous

    RépondreSupprimer
  4. Un article magnifique et émouvant.
    Je n'ai pas déménagé depuis l'âge de 11 ans où nous avons quitté notre maison dans un village de l'Yonne pour venir à Sèvres mais après plus de 40 ans, je garde dans mon coeur,, dans ma tête, des souvenirs très précis de la maison de mon enfance, des souvenirs heureux ou malheureux.
    Pour le jardin, je crois que Lydie a raison, il faut te dire qu'il n'est plus à toi mais tu emporteras dans ton nouveau jardin des plantes, tu pourras créer, imaginer, et il y aura dans votre nouvelle demeure de nouveaux moments heureux, de nouveaux souvenirs joyeux.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Je peux comprendre ta détermination et je sais que cela va être plus dur que tu ne seras pas très loin de ton ancien domaine....
    Avant ma maison actuelle, j'ai déménagé 14 fois, et j'ai laissé 3 fois des jardins qui sont tous redevenus des jachères ou même une fois... des pistes de pétanques! J'ai pourtant beaucoup de chance: je m'attache aux gens, mais pas aux choses. Je vais toujours de l'avant, le nouveau projet m’accapare et me réjouit. J'ai plein de souvenirs heureux à droite, à gauche et ce sont eux qui comptent - sans aucune nostalgie.
    Le moment le plus délicat est à mon avis, celui où l'on a déjà quitté et où l'on est pas encore vraiment installé chez soi. Alors, courage, ta belle maison et ton beau jardin resteront encore vivants dans ta tête!
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  6. Il est très émouvant ton billet et j'ai vécu dans plusieurs maisons et en ai une dans le coeur que je n'oublie pas et pourtant j'y ai vécu que deux ans, on a du déménager mon mari prenant un poste ailleurs, alors qu'on pensait s'y installer. Cette maison m'attendait je l'ai su dès que je l'ai vu... comme quoi le nombre des années dans un lieu peut ne pas compter. J'ai des photos d'elle, je n'ai pas pu garder contact avec les nouveaux propriétaires qui n'avaient pas envie de continuer à en donner des nouvelles et puis ça servait à rien, c'était plus ma maison.

    J'avais retrouvé l'histoire de cette maison et même fait un lien entre les descendants de cette famille et nous, des gens très âgés car la maison datait de 1930, et comme je le ressentais elle était "habitée" cette maison, les anciens propriétaires me l'avaient dit et ça s'est confirmé et pourtant je n'ai jamais eu peur, j'ai été accueilli.

    La nouvelle famille qui y est la dame à son tour a ressenti cette bienveillante présence, et là on se dit ti:ens tous on a eu les mêmes sentiments et je reste en contact avec ces enfants qui sont en fin de vie et la maison restera dans mon coeur.

    Et là en 2015 en été si tout se passe bien on va aller s'installer dans une autre maison de famille, celle de mes beaux parents dans le sud, en provence, ma belle mère nous la confie de son vivant, autre passation de pouvoir et ça me plait beaucoup.

    Toi tu vas construire aussi ta suite de vie ailleurs et comme toi j'emmènerai d'ici mes plantes préférées, je t'embrasse et donne des nouvelles ensuite de ton nouveau nid

    RépondreSupprimer
  7. Que te dire! c'est très émouvant ce que tu décris, cela me fait même mal, mais il faut fermer la porte de la maison et du jardin définitivement et vivre tous les nouveaux projets intensément.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  8. C'est une page de ta vie que tu vas tourner..
    Resteront les souvenirs...
    C'est une decision difficile mais si c'est pour une meilleure qualité de vie!
    Joli article!

    RépondreSupprimer
  9. Je te comprends. C'est quand même dur de partir d'un lieu où l'on a réalisé tant de choses, vécu tant de moments... Ta liste est belle ; je souhaite que tu sois encore plus heureuse dans ta nouvelle maison. Bises

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...