Mes Motsdoubs

Ce blog prend le relai de mes 2 autres blogs :

Bricoler, jardiner avec passion, cuisiner avec amour, m'occuper de ma maison, réaliser de jolies tables, lire, faire des exercices d'écriture, photographier, bloguer et facebooker, initier mes petits enfants à la peinture et à plein d'autres choses, nager et bouger autant que mon corps me le permet...quoi c'est ça être retraitée vous êtes sûre, je pensais que c'était mon troisième métier!!!
A noter, qu'en entrant votre adresse mail en haut à droite de mes blogs vous pouvez être averti par un mail à chaque nouvel article

samedi 19 janvier 2013

Le contrôleur des mots.



J'étais en train d'écrire un texte un peu chaud
quand un contrôleur des mots a surgi dans mon bureau.

Je ne l’avais pas entendu entrer. Cependant l’être massif qui se tenait à quelques centimètres de moi, avait dû faire du bruit. D’accord j’avais certainement oublié de fermer la porte. Mais le plancher grinçait, et au vu de sa corpulence j’aurais dû l’entendre.
’’Je vous prends sur le fait, vous allez devoir me suivre!’’
Instinctivement, je baissai les yeux et contemplai ses énormes chaussures noires.
’’Regardez-moi, je vous parle’’ hurla-t-il!
Ma tête rentra dans mes épaules. Mon regard remonta lentement le long de la silhouette épaisse. C’est alors que je vis sa tête. Un visage énorme.  Deux gros yeux noirs brillants. De long cheveux noirs raides, comme des baguettes. On aurait dit un porc-épic!
’’Qui qui êtes vous?’’ balbutiais-je.
‘’Comment vous n’êtes pas au courant, avec votre boîte à images!’’
Dit-il en pointant du doigt mon ordinateur.
J’eus l’impression de rétrécir. Le bonhomme s’était rapproché de moi!
’’Je suis le contrôleur des mots. Je viens d’être nommé par le ministre de la culture’’
Il marqua une pose.
’’Je suis là pour assainir la littérature, et … .plus particulièrement pour interdire toutes publications et livres pornographiques.’’
’’INTERDIRE…’’ vous avez-entendu, reprit-il en  hurlant!
‘’Le nouvel ordre moral dont notre état s’est fait le garant aux dernières élections, cela vous dit quelque chose! Continua-t-il sur le même ton.
Il se tourna brusquement vers ma bibliothèque. La main massive, vêtue d’un gant blanc s’approcha du rayon. Son gros index se promena derrière une série de livres’’
’’Va pas rester blanc longtemps son gant,’’ pensai-je en moi-même.
’’Ceux là, je vais les emmener!’’ grogna-t-il. ‘’’ils seront détruits dans le grand pornodafé, enfin ...entendez autodafé, qui aura lieu dimanche place de la Concorde.
‘’’mais, mais…’’ balbutiai-je incapable de dire autre chose. En même temps mille idées me traversèrent l’esprit. ‘’’où allait-il m’emmener?’’, ’’la littérature libertine était ma planche de salut, moi l’écrivaillon.... raté!...je devais en convenir!’’
Mon corps fut secoué. Ma tête heurta quelque chose.
Un miaou retentit, suivi du sempiternel gling gling de mon ordinateur.


J’entre-ouvris difficilement les yeux. Mon regard encore flou se porta sur les étagères.
Mes livres étaient en place. Mes yeux revinrent  à l’écran. En moins de temps qu’il n’eut fallu pour le dire, la jolie brune dénudée qui faisait office de fond d’écran avait disparu. Remplacée par un paysage de neige!. C’est alors que je sentis les griffes de mon chat, s’incruster dans ma cuisse. D'un geste brusque je le chassai…
Encore ce cauchemar. Toujours ce cauchemar,... Je n’en sortirais donc pas… Mon ordi indiquait 3h17. Je me  dirigeai vers mon lit. M’affalai tout habillé. Oui un psy…. J’irais  voir un psy la semaine prochaine…..et je m’endormis!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...