Mes Motsdoubs

Ce blog prend le relai de mes 2 autres blogs :

Bricoler, jardiner avec passion, cuisiner avec amour, m'occuper de ma maison, réaliser de jolies tables, lire, faire des exercices d'écriture, photographier, bloguer et facebooker, initier mes petits enfants à la peinture et à plein d'autres choses, nager et bouger autant que mon corps me le permet...quoi c'est ça être retraitée vous êtes sûre, je pensais que c'était mon troisième métier!!!
A noter, qu'en entrant votre adresse mail en haut à droite de mes blogs vous pouvez être averti par un mail à chaque nouvel article

dimanche 13 mai 2012

Je rêvais d'être un livre.


Hier encore, j'étais un arbre de grand vent, couvert de feuilles.
Parfois, une jeune femme lisait sous ma frondaison.
Quand ses jolies mains tournaient les pages, je rêvais d'être un livre.
Aujourd'hui, je le suis. Hélas !
Oui il n’y a pas d’autres mots.
Vous ne pouvez-pas imaginer comme j’ai été maltraité, pour en arriver là!
On a coupé toutes mes branches, elles qui faisaient tant ma fierté. Puis mon tronc a été tronçonné. Mon cœur a été débité en planches pour la fabrication de meubles. Le reste de moi-même est parti à l’usine de papier.
Là je me suis réjouis... pâte à papier….livre...ma sève n’a fait qu’un tour...j’allais être enfin transformé en livre. Mais que d’étapes pénibles m’attendaient encore!...
J’ai été déchiqueté, broyé, écrasé, malaxé, blanchi, remué, étalé, pressé, découpé, entassé….rien ne m’a été épargné!
J’ai pris rapidement le chemin de l’imprimerie. Quand le mot best-seller a été prononcé, j’ai sauté de joie... On a apposé sur mes feuilles blanches des signes à l’aide d’encre. Mes feuilles ont été collées, puis on m’a relié.
Ca  y est enfin j’allais être célèbre. J’allais tenir compagnie à de belles dames. J’allais être caressé par des mains élégantes. J’allais être lu par des yeux joliment maquillés. On allait parler de moi, plus exactement de l’œuvre qui était en moi.
Mes livres ont été achetés les deux premières semaines où j’ai occupé les rayons des librairies. Puis très vite les lecteurs ont détourné les yeux. Dans les discussions avec le vendeur on entendait souvent : ’’oui, mais la critique…’’.
Rapidement mes livres ont été relégués au fond des rayonnages.
A la bibliothèque municipale, on m’effleure, on me soulève, puis on me repose.
’’C’est qui celui-ci? ...pas sûr que ce soit intéressant’’, voilà ce que j’entends dans la tête des lecteurs.
J’ai l’impression d'avoir tout raté...mais voyez vous le pire, c’est quand j'entends ces séniors (vous savez ceux qui se disaient amoureux des livres) venir demander à la bibliothécaire : ’’euh mademoiselle, la démonstration pour les livres numériques c’est quand?...ou bien ‘’’vous prêtez des livres numériques?’’...
Là vraiment, je me sens agoniser!
 petit jeu d'écriture créative n° 77 blog ente2lettre

2 commentaires:

  1. Voilà un bon moment que je ne suis plus passé par ici. Toujours ce temps qui file sans jamais s'arrêter.
    Bonne idée que ce texte, il fallait y penser.
    J'aime ton style, tes phrases sont courtes, les mots bien choisis, ...
    Deux choses m'embêtent un peu, si je peux me permettre : le verbe "faire" est souvent à éviter comme dans "mes branches faisaient tant ma fierté" et "le tronc tronçonné". Sinon le texte est intéressant.
    Je vais essayer de passer plus souvent.
    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  2. j'aime beaucoup ce que tu fais! je repasserais!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...