Mes Motsdoubs

Ce blog prend le relai de mes 2 autres blogs :

Bricoler, jardiner avec passion, cuisiner avec amour, m'occuper de ma maison, réaliser de jolies tables, lire, faire des exercices d'écriture, photographier, bloguer et facebooker, initier mes petits enfants à la peinture et à plein d'autres choses, nager et bouger autant que mon corps me le permet...quoi c'est ça être retraitée vous êtes sûre, je pensais que c'était mon troisième métier!!!
A noter, qu'en entrant votre adresse mail en haut à droite de mes blogs vous pouvez être averti par un mail à chaque nouvel article

mardi 21 février 2012

les 60 ans du stylo bic!


Mon passé de patineur a été brillant, toujours meilleur en programme long qu’en programme court, j’en ai fait des pirouettes de toutes sortes, pirouette avant, pirouette arrière, entre des mains de toutes sortes, des mains d’écoliers maladroits, d’étudiants qui s’ennuyaient au fond de l’amphi ou même de PDG en peine d’idées.
Les sauts, c’est par milliers que l’on peut les compter,  des sauts simples des triples sauts, des sauts lancés et j’ai même eu droit parfois entre des mains énervées, à la spirale de la mort, qui me projette à plusieurs mètres, mais je me suis toujours relevé, je suis de solide constitution.
Parlons des levées, elles ont été si nombreuses, que parfois je ne savais plus où j’en étais. Des levées de quelques mm, parfois de plusieurs cm, parfois beaucoup plus haut après une hésitation, une fin de phrase,  et même des levées par-dessus la tête, pour finir ... accroché... à l’oreille d’un brave épicier!...c’est arrivé quelques fois.
J’ai patiné sur des support très différents, j’ai connu les surfaces bruts, qui m’ont permis de m’imposer dans de nombreux pays, mais ma préférence va bien évidemment au papier glacé.
J’ai évolué  chez des gens de tous les âges, de tous les milieux, tout autant  dans le silence le plus total, que sur des musiques aussi différentes  que la valse, la  pop ou la salsa,
Je patine sans éclabousser,  cela va sans dire! ma trace est toujours nette et précise.
J’ai conquis les juges arbitres américains depuis bien longtemps, et je me suis imposé  dans les écoles dès les années 65.
Si j’ai fait des émules (?)...mais ...j’ai été cloné, des milliards de fois, je suis    resté toujours identique à moi-même, j’ai toujours eu le même style. Je peux  patiner pendant des mois avec mes congénères situés aux 4 coins de la planète.
Ma tenue a toujours été la même, un bonnet assorti à mon maillot visible au travers de mon juste au corps transparent. Seule concession, la couleur de mon maillot, mais pas n’importe quelle couleur, le plus souvent noir ou bleu mais parfois rouge ou vert cela dépendait du tirage au sort avant l’épreuve.
La note que j’ai le plus souvent obtenu, eh bien c’est 6/0 , oui 6/0 , oh comme c’est amusant mais c’est aussi mon âge, 6 0!

                                                         
                                                   photo google

1 commentaire:

  1. Me rappelle aussi les K7 que l'on rembobinait avec les stylos Bic...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...